Étiquette : méthodologie pour l’EAM

Saemmer, Alexandra, Nolwenn Tréhondart, et Lucile Coquelin. 2022. Sur quoi se fondent nos interprétations ? Introduction à la sémiotique sociale appliquée aux images d’actualité, séries télé et sites web de médias. Papiers. Villeurbanne: Presses de l’enssib.

À partir de quels savoirs, plus ou moins intériorisés et conscientisés, conférons-nous du sens aux productions médiatiques ? Quelles en sont les bases sociales, culturelles, expérientielles ? Prenant résolument le contrepied de toute entreprise de décodage des textes, de fact-checking ou de critique des sources, les autrices de l’ouvrage Sur quoi se fondent nos interprétations ? — Alexandra Saemmer, Nolwenn Tréhondart et Lucile Coquelin — entendent poser les fondations d’une démarche en éducation aux médias qui mettrait l’accent sur les processus interprétatifs à l’œuvre dans notre compréhension des messages médiatiques.

Lire la suite »

Questionner la place des savoirs en SHS dans l’éducation aux médias et au numérique

Le 1er juin prochain, à 14h, nous aurons le très grand plaisir d’accueillir Aude Seurrat, professeure en sciences de l’information et de la communication (UPEC – Céditec), à la salle Lumière de l’Université de Liège (bât. A1, 2e étage), pour une conférence qui interrogera la place, parfois ténue, des sciences humaines et sociales dans l’éducation aux médias. Ce questionnement sera mené au travers de l’étude de trois types de dispositifs éducatifs ; l’éducation aux médias comme outil de lutte contre les discriminations (1), l’éducation au numérique (2) et l’éducation à l’esprit critique (3).

Lire la suite »

Favoriser la réflexivité en Éducation aux Médias et à l’Information : Regards croisés en Sciences de l’Information et de la Communication

Cette troisième séance du séminaire Dé_montages 2021-2022 donne la parole, d’une part, à Nolwenn Tréhondart, Maître de conférence à l’Université de Lorraine (équipe Praximédias) et, d’autre part, à Anne Cordier, Professeure au sein de cette même université (équipe Pixel). Depuis leur terrain respectif — la formation des enseignants et les recherches en sémiotique sociale pour la première, les enquêtes sur les pratiques informationnelles des adolescents pour la seconde —, les intervenantes donnent à voir la nécessité d’intégrer une approche réflexive aux activités en éducation aux médias et à l’information.

Lire la suite »

Médias et Médiatisation : Analyser les médias imprimés, audiovisuels et numériques

L’ouvrage coordonné par Benoît Lafon apporte une série de synthèses théoriques susceptibles de soutenir une éducation aux médias orientée vers les (processus de) médiatisations plutôt que vers l’information au sens strict (qui est une médiatisation parmi d’autres) et son évaluation. Il invite à une saisie non normative des productions médiatiques et permet de traiter comme un même ensemble les textes circulant au sein des médias d’information, des réseaux sociaux ou des publicités dans l’espace public.

Lire la suite »

Éduquer aux médias d’information : de la boîte à outils aux gestes critiques ?

Ce billet s’appuie sur la cartographie des ressources de fact-checking proposée par The Conversation France pour développer une réflexion sur les procédures automatisées de vérification de l’information. Le point de vue défendu ici plaide pour une majeure intégration des mécanismes de production du sens par l’énonciataire, ce qui passe par une démarche d’interprétation située, opposée au fonctionnement induit par la fragmentation des opérations de production en procédures standardisées.

Lire la suite »

Building Transparency by Handling Polyphony

How can polyphony be used to create an effect of transparency in media discourses, especially when communicating with a view to educating their audience about the media? This case study is about examining media scenographies, that’s to say — in a nutshell — how a media can stage an informational and communicative enterprise by, for instance, assigning enunciative positions among the different stakeholders (who could be journalists, experts, the public, witnesses).

Lire la suite »